Micelle quota

novembre 30, 2008

Alors soi-disant que je serais pas assez didactique et trop pessimiste. Bande de moules. Puisque c’est ça on va parler des noirs, des pédés et des arabes. Peut-être même des juifs, des pieds noirs, des mecs qui boutonnent leur polo jusqu’en haut et des fils de CRS.Ces catégories sociales ont pour principale caractéristique (outre un manque d’humour patent) d’être des minorités.

A ce titre, elles sont parfois discriminées à l’embauche. C’est-à-dire que leur CV est automatiquement refusé. Donc les entreprises choisissent les meilleurs parmi non pas toute la population mais une partie (certes large) de celle-ci. Il est clair que c’est contre-productif : autant choisir les vrais meilleurs, ceux de toute la population.

Imaginons des quotas. Une fraction (plus ou moins égale à la part de la minorité dans la population totale) doit être choisie dans cette minorité. Mais les risques de louper les mieux qualifiés pour ce poste sont grands : en effet, si on considère que chacun a une probabilité égale d’être « le meilleur », on a pas mal de chances de se gourrer. (Ben oui puisqu’on choisit dans une partie minoritaire de la population, suivez un peu merde). Donc c’est pas génial non plus.

Ah c’est pas facile la vie, voilà deux solutions à la con. On peut se creper le chignon sur le coût comparé des deux systèmes, ou alors se démerder pour qu’il n’y ait plus de discrimination. CV anonymes, sensibilisation, téléfilms sur TF2, choisissez vos armes messieurs.

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :